Comment négocier son salaire ?

Publié le : 21 avril 20223 mins de lecture

Le salaire est une mesure de votre valeur professionnelle. Pour être correcte, la somme d’argent que vous recevez doit être en équilibre avec le travail que vous effectuez. Cependant, il arrive que l’employeur sous-estime votre salaire afin de réduire les charges de l’entreprise. Vous devez donc trouver les astuces et les clés pour bénéficier d’un salaire équitable. Ces quelques lignes vous éclaireront mieux sur ce sujet.

Les préparatifs à effectuer avant toute négociation salariale !

Négocier son salaire requiert plusieurs étapes préliminaires d’analyse et d’information. Vous devez tenir compte à la fois de la compétition qui existe pour le poste à pourvoir et vos propres apports possibles. Ainsi, avant de passer un entretien :

  • Renseignez-vous sur les salaires du marché en consultant les enquêtes de rémunération, par exemple.
  • Informez-vous sur les salaires pratiqués dans l’entreprise.
  • Identifiez vos faiblesses qui pourraient servir de raisons à l’employeur pour réduire votre salaire mensuel.
  • Préparez des arguments fondés sur une forte motivation pour compenser ces faiblesses.

Avec ces informations, chaque demandeur d’emploi a l’avantage d’entamer des discussions basées sur des faits concrets. Et c’est toujours un point fort pour convaincre l’interlocuteur.

À quel moment faut-il négocier son salaire ?

Les entretiens d’embauche se déroulent souvent en deux étapes, à des moments différents. La première consiste en un entretien de présentation, et vous ne devez pas négocier votre salaire à ce moment-là. Lors de cette étape, le recruteur vous fournira des informations sur l’entreprise. Il vous donnera également une description du poste, de vos fonctions et de vos obligations. De cette manière, les entretiens permettront de vérifier que votre profil correspond aux exigences du poste.

La deuxième partie consistera alors à discuter de la rémunération, des primes et des arrangements possibles. Durant ce moment clé, vous devez toujours rester cordial. L’erreur serait de présenter un rapport de force. Restez ouvert aux propositions du recruteur en analysant les avantages que les aménagements pourraient présenter (télétravail, obtention d’une voiture de fonction, formation professionnelle…).

Comment négocier une augmentation de salaire ?

Il est légitime pour un travailleur loyal et sérieux de demander une augmentation de salaire. Toutefois, il ne faut pas le faire avant d’avoir au moins un an d’ancienneté. En effet, les éléments qui appuieront cette demande sont principalement vos réalisations dans l’entreprise. Montrez combien vous avez apporté à celle-ci. Proposez par la suite une fourchette de salaire raisonnable, en tenant compte de la situation du marché. En général, les augmentations de salaire se font à un taux moyen de 3%.

Plan du site